Available in 02d 20h 27m 57s
Available November 28, 2020 8:00 AM UTC
Already unlocked? for access

Give as a gift

Protected contentThis content can only be viewed in authorized regions: Canada.
C$12After this content becomes available November 28th at 8:00 am UTC, you'll have 48 hours to start watching. Once you begin, you'll have 24 hours to finish watching. Need help?

Co-presented by | Co-présenté par


An elegant, noirish thriller about postwar identity, the latest film from talented director Attila Szász (The Ambassador to Bern and, shown at last year’s EUFF, Eternal Winter) is set in 1945 Hungary as World War II is ending and new, uncertain times are beginning.


In the rubble and ruin of war’s aftermath, an opportunistic con man named Balász pretends to be a close friend of soldiers killed in the war and insinuate his way into their families and their bank accounts. It’s a dangerous game and gets him into such serious trouble he must flee Budapest to save his skin. When he is given shelter in a remote forest by a woman named Judit and her son, Balász’s con man trickery fades as he finds himself falling in love. Things go well in their passionate affair until Judit’s brutish husband returns home from the front.


Choices now have to be made, not only about love, but also about whether to acquiesce to the occupying Soviet army or fight back against their presence. In love and in politics, Balász now understands, there’s no pretending anymore. Compelling.


---


Un thriller élégant et noirâtre sur l’identité d’après-guerre, le dernier film du talentueux réalisateur, Attila Szász (The Ambassador to Bern et, présenté au FFUE de l’année dernière, Eternal Winter), se situe en Hongrie, en 1945, alors que la Deuxième Guerre mondiale se termine et que de nouveaux temps incertains commencent.


Dans les décombres et les ruines des suites de la guerre, un escroc opportuniste nommé Balász essaie de profiter des autres en se passant pour un ami proche de soldats tués pendant la guerre pour se faire une place dans leurs familles et dans leurs comptes de banque. Il s’agit d’un jeu dangereux et, dans un cas, ses mensonges et ses prétentions le mettent dans un tel pétrin qu’il doit fuir Budapest pour sauver sa peau. Il se fait offrir un abri dans une forêt éloignée, par une femme nommée Judit et son fils. Les supercheries de Balász l’escroc s’estompent lorsqu’il tombe amoureux. Les choses vont bien dans leur aventure passionnée jusqu’à ce que la brute de mari de Judit revient chez lui après le combat.


Il faut faire des choix, non seulement en amour, mais à savoir s’il faut acquiescer à l’armée soviétique en occupation ou se battre contre leur présence. En amour comme en politique, Balász comprend maintenant : on ne peut plus faire semblant. Enivrant.